Malcolm McDowell -- Votre note ?
3 votes


Malcolm McDowell

Un spécialiste des rôles inquiétants et ambigüs depuis ... 1971 !
jeudi 21 août 2008
par Didier Giraud
popularité : 6%

Commencer sa carrière par une immense performance, sous la direction d’un des plus grands réalisateurs de tous les temps, dans un film qui a marqué l’histoire du cinéma ... n’est pas forcément une bénédiction ! Parce qu’après, il faut assumer et être à la hauteur des attentes du public ! Cela n’a pas tout à fait été, hélas, le cas de Malcolm McDowell, qui a néanmoins accompli une carrière plus qu’honorable, en particulier dans le domaine de l’étrange !

Tout commence pour le jeune acteur en 1971, dans le rôle de l’inoubliable Alex d’Orange Mécanique, de Stanley Kubrick... un rôle dans lequel il est tout à tour ignoble, détestable, terrifiant, émouvant, pitoyable, victime, manipulateur. Peut être une des plus grandes performances d’acteur de l’histoire du cinéma.

Evidemment, après ça, tout le reste peut sembler un peu fade !

Comme par exemple le rôle de l’écrivain Herbert George Wells dans C’était Demain, de Nicholas Meyer, en 1979... alors qu’on l’aurait davantage imaginé interprétant le rôle de Jack L’Eventreur, qui dans cet excellent et surprenant film (qui remporta quand même le Grand Prix du Festival d’Avoriaz) vole la machine à explorer le temps inventée par l’écrivain pour venir dans notre époque !

Il retrouve un rôle plus ambigü en 1982 dans le remake de La Féline, dans lequel il est le frère plus ou moins incestueux de Nastassja Kinski.

La même année, il apparaît également dans un film qui à l’époque était à la limite de l’anticipation, Tonnerre de Feu, de John Badham, dans lequel un hélicoptère hyper-sophistiqué, doté de dispositifs de surveillance et de furtivité, menace les libertés individuelles ( et qui donnera naissance à la série du même nom).

Changement de registre en 1994, avec une apparition dans le film Star Trek Generations ... pas le plus réussi de la série. Mais les fans se souviendront longtemps de Malcolm McDowell, responsable de la seconde mort du légendaire Capitaine Kirk !

On le retrouve l’année suivante dans ... un jeu vidéo ! Mais pas n’importe lequel : la saga des Wing Commander est dans l’histoire du jeu vidéo celle qui s’est rapprochée le plus du cinéma, à une époque où on ne pensait même pas cela possible techniquement ! Il rejoint dans ce jeu un véritable casting de rêve avec Mark Hamill, John Rhys-Davies (Les Aventuriers de l’Arche Perdue), Mark Dacascos et Casper Van Dien (Starship Troopers) !

En 1995 également, il est à l’affiche de Tank Girl, un genre de Mad Max au féminin, dans lequel l’humanité manque désormais, non pas de pétrole, mais d’eau ...

Et au bout de 10 ans d’une relative inactivité, il enchâine les rôles : il retrouve tout d’abord en 2006 Casper Van Dien dans La Malédiction du Pharaon de Russel Mulcahy, puis devient en 2007 le célèbre docteur Loomis dans Halloween de Rob Zombie (Donald Pleasance dans le film original de John Carpenter) , ainsi que l’énigmatique Mr Linderman dans la série Heroes, avant d’apparaître en seigneur quasi-féodal dans Doomsday en 2008.

Ah ces retraités hollywoodiens ... à croire que la DHEA, le Viagra et le Botox font des miracles !


Pour la petite histoire ... Malcolm McDowell est l’oncle d’Alexander Siddig, alias Julian Bashir, le médecin de la station Deep Space Nine ! Un neveu qu’il a cotoyé profesionnellement dans Doomsday...



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2018

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite