David Warner -- Votre note ?
2 votes


David Warner

Une filmographie incroyablement étrange
mercredi 1er juin 2011
par giraud
popularité : 4%

Depuis ses débuts dans les années 60, il a tourné pour les plus grands réalisateurs, tous genres confondus. Et dans le domaine de l’étrange, on le retrouve dans des films de Richard Donner, Terry Gilliam, John Carpenter, Tim Burton ... et ce n’est sans doute pas fini !

Il aura fallu presque 15 ans à David Warner pour trouver son premier rôle dans un film fantastique : c’était en 1976 dans le fameux La Malédiction, de Richard Donner, dans lequel il interprète un des principaux personnages, celui du photographe qui finit décapité...

JPEG - 39.8 ko

En 1979, il devient un fascinant Jack l’Eventreur dans l’étonnant film de Nicholas Meyer, C’était Demain, dans lequel il est poursuivi par ... H.G. Wells lui-même, dont il avait "emprunté" la machine à explorer le temps pour venir perpétrer ses crimes à notre époque !

En 1981, Terry Gilliam lui offre le rôle du génie du mal, rien de moins, dans le très déjanté Bandits, Bandits.

Changement de style radical en 1982 puisqu’on le retrouve dans l’univers virtuel très aseptisé de Tron, dans lequel il est le principal méchant (une fois de plus), alias Ed Dillinger dans le monde réel et Sark dans le monde virtuel, ainsi que la voix du Maître Contrôle Principal !

JPEG - 69.5 ko

L’année suivante, il revient à la comédie délirante dans L’Homme Aux Deux Cerveaux, aux côtés de Steve Martin et Kathleen Turner.

En 1984, il interprète le rôle du père dans La Compagnie des Loups, de Neil Jordan.

En 1988, il devient l’inquiétant propriétaire du musée de cire dans Waxwork, la comédie horrifique d’Anthony Hickox, qui revisite la plupart des grands mythes du fantastique et de l’horreur.

Mais en 1989, David Warner change à nouveau radicalement de style avec Star Trek 5 : L’Ultime Frontière, de William Shatner (le pire film de la saga). On le retrouvera d’ailleurs dans Star Trek VI... cette fois dans le rôle d’un Klingon (le fameux chancelier Gorkon bien connu des trekkies). Mais entretemps, il avait fait une apparition dans Les Tortues Ninja 2 !

JPEG - 34.1 ko

Après avoir participé à une n-ième adaptation de The Lost World d’Arthur Conan Doyle (ainsi qu’à sa suite), il tourne avec John Carpenter, tout d’abord dans Body Bags en 1993, puis L’Antre de la Folie en 1994.

En 1993 également, il se retrouve entre John Hurt, Didier Bourdon (oui, celui des Inconnus !) et Daniel Prevost (oui, celui là aussi !) dans l’Oeil Qui Ment, avant d’apparaître dans Necronomicon en 1994.

Après avoir fait une apparition dans Scream 2 de Wes Craven en 1997, on le retrouve en 1999 dans le rôle de l’amiral Tolwyn dans Wing Commander, l’adaptation du célèbre jeu vidéo.

Et en 2001, il est évidemment difficilement reconnaissable dans La Planète des Singes, de Tim Burton !

Au delà de ces rôles, David Warner possède également une "voxographie" très fournie (avec notamment des séries d’animation), puisqu’on l’a entendu dans Captain Planet and the Planeteers, Gargoyles Les Anges de la Nuit, Freekazoïd, Captain Simian and the Space Monkeys, Men in Black : The Series, ainsi que Doctor Whon Dreamland !

On ne citera pas l’intégralité de ses apparitions à la télévision, de Frankenstein à Docteur Jekyll et Mister Hyde, en passant par Wild Palms...

Et pour ce qui est des jeux vidéo, on la vu ou entendu dans Privateer 2, Fallout, Descent 3, Star Wars Force Commander, Star Trek Klingon Academy et Baldur’s Gate 2 !

Qui dit mieux ?



Agenda

<<

2018

>>

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite