Téléportation -- Votre note ?


Téléportation

Beam me up, Scotty !
mercredi 10 février 2010
par Didier Giraud
popularité : 6%

Sans entrer dans des considération scientifiques, il convient de définir ce qu’on entend par téléportation. Généralement, on considère qu’il s’agit d’un transfert de matière, d’un point à un autre. Pour cela, on suppose qu’il y a une analyse de l’objet ou du sujet à transférer, une dématérialisation et une rematérialisation. Il ne s’agit donc pas d’un déplacement ultra-rapide comme Robert Zemeckis nous le montre dans Contact), ni tel qu’on pourrait l’imaginer avec des "trous de vers" ( comme le permettent les portes des étoiles des Anciens dans Stargate) ou en "repliant l’espace" (expression utilisée dans le film Dune). La téléportation telle que la SF la décrit généralement suppose une forme de destruction au départ et de re-création à l’arrivée. Alors que les premières expériences réelles de téléportation (qualifiée de quantique) s’apparente davantage à une copie : le transfert d’information d’un point à un autre, permettant de reproduire l’état quantique d’un atome a récemment été réalisé en laboratoire ...

C’est donc Star Trek qui a rendu célèbre la téléportation. Pour la petite histoire, c’est pour une question de ... budget que Gene Roddenberry a imaginé d’en faire un élément aussi important de la série, car les effets spéciaux de disparaition / réapparition des personnages étaient beaucoup moins coûteux que ceux montrant un vaisseau se posant sur une planète !

C’est d’ailleurs Star Trek que l’on a le plus exploré les différentes utilisations, voulues ou accidentelles, que l’on pourrait faire d’un tel appareil. C’est ainsi qu’il est désormais inutile de pratiquer des césariennes dans la Fédération, l’accouchement par téléportation étant infiniment plus confortable ! C’est ainsi que l’ingénieur Scott s’est retrouvé "stocké" dans une banque mémoire d’un téléporteur pendant plusieurs années, ce qui lui a permis de survivre à l’accident survenu à son vaisseau spatial. Et c’est ainsi que Kirk s’est dédoublé dans l’épisode L’Imposteur, suite à un dérèglement du téléporteur ! Toujours dans Star Trek, une technologie dérivée de la téléportation a donné naissance au "synthétiseur", un appareil permettant de fabriquer (synthétiser) n’importe quel aliment ou boisson...

Mais bien avant Star Trek, c’était déjà un dispositif expérimental de téléportation qui transformait un scientifique en monstre dans La Mouche Noire dans les années 50 (puis dans le remake La Mouche, de David Cronenberg). Les téléporteurs sont récemment redevenus à la mode, grâce à la saga Stargate (le film puis les séries), qu’il s’agisse des appareils Asgard ou Goa’uld.

Dans le domaine des comics, un super-héros de chez Marvel a été doté de ce pouvoir : Diablo (qu’on aperçoit dans X-Men 2). Son Goku, le héros de la saga Dragon Ball, est également capable de se téléporter à proximité de quelqu’un de sa connaissance, simplement en pensant à lui. Dans la série TV Heroes, Hira Nakamura possède également un don de téléportation, de même que le jeune héros du film Jumper (Hayden Christensen).

Mais il n’y a pas que la science pour expliquer la téléportation, la magie fonctionne très bien aussi ! Samantha et ses parents (en particulier sa mère Endora) l’utilisaient d’ailleurs à tout bout de champ dans Ma Sorcière Bien Aimée ! Et Harry Potter est lui aussi un champion de transplanage, un sort qu’il vieut mieux bien maîtriser, au risque de se retrouver "désartibulé"...

Car le principal danger de la téléportation, c’est effectivement de se rematérialiser dans un environnement hostile (dans l’espace, sous l’eau), voire dans le décor (dans un mur, sous la terre) ... ou carrément dans le désordre ou encore en plusieurs morceaux !

Mais c’est dans la littérature qu’on trouve les utilisations et les applications les plus inventives de la téléportation. Roger Zelazny avait déjà imaginé dans son roman Aujourd’hui Nous Changeons de Visage une "maison" dons les différentes ailes seraient situées sur différentes planètes. On retrouve la même idée dans la célèbre saga Hypérion de Dan Simmons avec les "portails distrans" permettant aux citoyens les plus riches de situer les pièces de leurs résidences sur différentes planètes, ainsi qu’avec le fleuve Thétys qui, en s’écoulant lui aussi sur plusieurs planètes, a permis le développement d’un commerce fluvial interplanétaire !

Cela dit ... la téléportation n’a pas toujours que des usages aussi pacifiques et agréables que le tourisme et on peut imaginer que certains ne s’en serviront pas que pour éviter les bouchons ! C’était d’ailleurs le cas dans le roman (ainsi que le film) Terre Champ de Bataille du très controversé L. Ron Hubbard (et pour cause, il est aussi le fondateur de l’Eglise de Scientologie !) puisque son héros humain téléportait sur la planète des Psychlos ... une bombe nucléaire ! On imagine aussi facilement la menace que pourrait représenter un serial killer équipé d’un téléporteur.

On peut aussi imaginer l’influence sur les comportements que l’utilisation massive d’un tel moyen de transport pourrait générer. Il suffit de se souvenir de l’évolution de la société produite par le développement de l’automobile au 20ème siècle pour craindre le pire... à commencer par un développement massif de l’obésité et de l’atrophie musculaire !

Mais la vraie question est sans doute d’ordre religieux. Si en décomposant les molécules (ou les atomes...) de l’être humain pour les recomposer un peu plus loin, on obtient le même individu, cela ne signifie-t-il pas que l’âme n’existe pas ? Car comment pourrait-on téléporter une notion de nature mystique ? A l’inverse, si l’âme existe, la téléportation ne résulterait-elle pas à créer des individus sans âme, qui s’agisse de zombies ou... d’autre chose ?

De ce point de vue là, le chef d’oeuvre sur le thème de la téléportation reste sans doute à écrire ... ou à tourner !



Agenda

<<

2018

>>

<<

Juillet

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite