Le film de super-héros : un sous-genre à part entière ! -- Votre note ?


Le film de super-héros : un sous-genre à part entière !

mercredi 7 avril 2010
par Didier Giraud
popularité : 3%

Il y a eu dans le passé de nombreuses tentatives pour faire vivre sur petit ou grand écran les super-héros les plus populaires. Dans le meilleur des cas (la série Batman des années 60 par exemple), on peut les qualifier aujourd’hui de "kitsch". Mais le plus souvent, le résultat était assez pitoyable et ne mérite pas qu’on s’étende sur le sujet. En fait, la véritable histoire des films de super-héros débute en 1978 ...

En 1978 arrive en effet un film à gros budgets et surtout cautionné par les plus grands noms d’Hollywood : un réalisateur prestigieux (Richard Donner), une star mondiale (Marlon Brando), des acteurs de premier plan (Glenn Ford, Gene Hackman, Terence Stamp). Avec Superman, pour la première fois un super-héros (et pas n’importe lequel puisque c’est un des plus anciens et des plus puissants) utilise à l’écran de manière crédible ses super-pouvoirs, grâce aux progrès des effets spéciaux. Les autres volets de la saga ne seront pas tout à fait du même niveau, mais l’essentiel est fait : la voie est ouverte, la preuve est faite que le genre peut être rentable et les vannes financières d’Hollywood s’ouvrent, d’autres vont pouvoir s’y engouffrer.

En 1989, c’est à nouveau DC Comics qui est à l’honneur. Et le film de super-héros franchit un nouveau cap. Alors que la saga Superman était plutôt destinée à un public jeune, le Batman de Tim Burton est un pour adultes, violent, sombre, parfois impressionnant, avec des décors gothiques qui vont marquer le genre pour longtemps. Et plus encore qu’avec Superman, on est désormais dans le domaine du "blockbuster", avec la présence au générique de Jack Nicholson et Kim Basinger et une musique signée Prince. Mais là aussi, les épisodes suivants s’avèrent de plus en plus décevants et sombrent peu à peu dans la caricature.

Au delà de ces deux "poids lourds", les années 80 et 90 ont pu quelques adaptations (voire quelques créations) de super-héros cinématographique, certaines très réussies comme Darkman de Sam Raimi, d’autres tout à fait honnêtes comme The Shadow ou Rocketeer ...

Pendant ce temps, Marvel Comics préparait sa revanche... Et elle arrive en force avec les X-Men en 2000 ! Un choix étonnant ... car on aurait pu imaginer que pour une "première", Marvel aurait choisi le plus populaire de ses super-héros, plutôt qu’une équipe entière ! Car a priori, pour le grand public, l’idée de voir plus d’un dizaine de personnages dotés de pouvoirs divers et variés s’affronter, semblait difficile à faire passer. Mais contre toute attente, le film rencontre un succès phénoménal ... y compris auprès de ceux qui ne connaissaient rien aux super-héros !

Peut être que chez Marvel, les X-Men étaient censés faire office de test ... car dans la foulée sortait en 2002 le tant attendu Spider-Man de Sam Raimi. Là, Marvel jouait gros en amenant sur le devant de la scène son personnage le plus populaire. Mais le talent de Sam Raimi étant ce qu’il est, le film est un carton et un pur bonheur pour les fans de la première heure.

Dès lors, Marvel enchaîne les adaptations de ses super-héros les plus mythiques... ou ceux dont on pense qu’ils passeront bien du format BD au format grand écran. La plupart, toutefois, seront assez controversés, comme Daredevil (que personnellement je trouve assez réussi) et son spin-off Elektra destiné à capitaliser sur la popularité de Jennifer Garner (l’héroine de la série Alias), Les Quatre Fantastiques (une équipe mythique, mais une adaptation tenant plus du téléfilm que du blockbuster) et sa suite avec le Surfeur d’Argent, Ghost Rider, The Spirit, La Ligue des Gentlemen Extraordinaires, le Hulk excessif de Ang Lee, le nanar Catwoman de Pitof, le pitoyable Meteor Man ...

Bref pas grand chose de sérieux à se mettre sous la dent, mises à part les suites des saga X-Men (ainsi que le spin off Wolverine) et Spider Man (dont le troisième volet, qui fut à sa sortie le film au plus gros budget de tous les temps)... jusqu’à une vague de ce qu’on appelle désormais des "reboot’", reussis dans le cas de Batman Begins (suivi de The Dark Knight) et de L’Incroyable Hulk de François Leterrier, moins réussis pour ce qui concerne Superman Returns ! A signaler aussi, le début d’une nouvelle saga prometteuse, celle d’Iron Man, annonciatrice d’une nouvelle vague de films concoctés par Marvel (Thor, Captain America, Les Vengeurs), ainsi que les très réussis Hellboy et Hellboy 2.

L’essentiel en cette fin des années 2000 ne vient toutefois ni de Marvel ni de DC... il ne vient parfois même pas de comics ! On peut citer dans cette catégorie les fameux Nightwatch et Daywatch de Timur Bekmanbatov, de même que son Wanted et ses super-héros "à la Matrix" ; des "petites productions" telles que Jumper ou Push, qui se sont avérées de bonnes surprises ; l’inclassable Incassable de M. Night Shyamalan ; et bien entendu ce qui reste à ce jour le chef d’oeuvre du genre, le fabuleux Watchmen de Zack Snyder.

Mais ce qui montre que le genre a atteint une certaine maturité, c’est que tous les autres genres se sont emparés des codes du film de super-héros. Le film d’animation nous a ainsi donné Les Indestructibles ; les parodies nous ont donné les loosers de Mystery Men (merci Mullinski), l’aloolique Hancock, la jalouse Ma Super Ex et le délirant Super Hero Movie ; les séries TV nous ont amené Smallville, Mutant X, Heroes, Les 4400 ; les films destinés aux jeunes nous ont apporté L’Ecole Fantastique ; et on nous annonce déjà un très atypique Kick Ass ...

Vrais super-héros, anti super-héros, super-héros ratés ou ridicules, super-héros dotés d’un côté sombre très développé, super-héros ados, super-héros sans super pouvoirs ... Le cinéma continue de tenter de faire le tour de la question, mais le genre semble, pour l’instant du moins, inépuisable. L’histoire des super-héros est une histoire récente et encore courte, mais c’est déjà une belle histoire ...



Commentaires  (fermé)

Logo de giraud
samedi 28 mai 2011 à 21h03, par  giraud

Effectivement, j’aurais du me relire... merci d’avoir rectifié !

En revanche je ne suis pas tout à fait d’accord sur ta remarque concernant le reboot. Le reboot, c’est une technique marketing. Ce n’est ni une "sequel" ni un "remake". Et un reboot n’a pas l’obligation de reprendre la saga à partir de ses origines, même si la plupart le font... en se permettant au passage de modifier ces origines (cf. Batman Begins ou le Star Trek de J.J. Abrams). J’espère d’ailleurs que le reboot annoncé de Spider-Man ne va pas nous ramener à ses origines avec la mort de son oncle, l’araignée qui le pique, etc !

Pas tout à fait d’accord non plus sur Watchmen, Wanted, V pour Vendetta. Pour moi, on n’est plus là dans la catégorie des comics, mais bien comme tu le dis dans celle des romans graphiques. Et au passage, il faudra qu’on m’explique en quoi le roman graphique diffère de ce que nous appelons en france... la BD ! Les comics, c’est juste les petits magazines tout minces (parce qu’ils paraissent sur une base hebdo ou mensuelle) qu’on trouve emballés sous papier plastique dans les boutiques spécialisées.

Quant à Nightwatch et Daywatch, s’il ya avait effectivement dans ces deux films quelques "méchants" suceurs de sang, tous ne l’étaient pas et leurs pouvoirs étaient bien plus nombreux et variés que ceux attribués aux vampires !

Filtre de la modération : pas de soucis, même si j’aurais apprécié de ne pas voir "connerie" et "merde", d’autant que tu sembles savoir écrire tout à fait convenablement :)

Logo de John
samedi 28 mai 2011 à 20h30, par  John

J’ai bien peur que cette article contiennent quelques conneries considérables... Dommage vu qu’il s’agit d’un article de synthèse et que par conséquent tu t’adresses surtout à un public de néophytes ; tu as la responsabilité de ne pas leur enseigner n’importe quoi !

- Dans ton paragraphe "Dès lors, Marvel enchaîne les adaptations de ses super-héros les plus mythiques...", tu cites tout un tas de films pêle-mêle, mais il y en a qui sont du DC et pas du Marvel : Catwoman, The Spirit, La Ligue. Tu cites également Meteor Man, alors qu’il n’est ni Marvel ni DC. Ta formulation donnes l’impression que tous sont du Marvel, ça induit les gens en erreur.
- Au paragraphe suivant, tu parles des reboots. Un reboot, c’est quand on reprend une franchise à zéro, mais le Superman de Bryan Singer, bien que réalisé quelques décennies plus tard, s’inscrit dans la continuité de ceux d’avant, et est en fait Superman V : ce n’est donc pas un reboot (ce qui explique en partie son échec).
- Le reboot de Hulk n’a pas été réalisé par François Leterrier mais par LOUIS Leterrier.
- Dans ton paragraphe sur "la fin des années 2000", tu cites Incassable alors qu’il sort justement au tout début des années 2000
- Dans le même paragraphe, tu dis que le renouveau "ne vient même pas des comics !", pourtant Wanted est adapté d’un comics de Mark Millar (auteur de Kick-Ass) et Watchmen est adapté du graphic novel culte d’Alan Moore, qui est aussi l’auteur de La Ligue des Gentlemen Extraordinaires ou de V pour Venddetta. Et oui, les comics sont partout, même là où tu ne les attends pas. Au passage, je ne vois pas en quoi Nightwatch et Daywatch sont des films de super-héros : c’est des films de vampires musclés, tout comme Blade (personnage Marvel d’ailleurs), mais pas des super-héros.
- Et enfin, une faute d’orthographe, mais elle est courante : LOSER s’écrit avec un seul O, parce qu’il vient de l’anglais "to lose" (perdre). To loose (avec deux o) signifie "défaire ou détendre un noeud, se détacher". Je pense donc que tu voulais parlais de "losers" (perdants) et pas de "loosers" (gens qui défont des noeuds).

Note bien que rien de tout ça n’est méchant, mais à partir du moment où tu écris sur internet, ce que tu dis va être lu et surtout cru par tout le monde, donc c’est important de ne pas dire de la merde...
En espérant passer le filet de la modération a priori...

Logo de Didier Giraud
jeudi 15 avril 2010 à 14h30, par  Didier Giraud

Je corrige cet oubli tout de suite !
Merci :)

Logo de mullinski
jeudi 15 avril 2010 à 13h25, par  mullinski

Ne pas oublier l’excellent Mystery Men dans la catégorie "parodique"...

Merci pour cette synthèse sur l’adaptation super-héroique cinématographique !

Agenda

<<

2019

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

4 août 2010 - Les Mondes Etranges sur Facebook !

Désormais, tous les articles comporteront le fameux bouton "j’aime" qui vous permettra de (...)

31 août 2009 - Les Toons plus forts que les super-héros !

Si tout se passe comme prévu ... Disney devrait se payer Marvel, la célèbre "maison des idées" (...)

18 octobre 2008 - Nouvelle brève

Moebius, alias Gir, Alias Jean Giraud, vous connaissez ? C’est LA référence de la bande (...)

11 février 2008 - Black Sheep

Prix du Jury et Prix du Public à Gerardmer, ce Black Sheep est sans doute à ne pas rater, avec (...)

9 janvier 2008 - 30 Jours de Nuit

Encore une adaptation de comics ! Produite par Sam Raimi et réalisée par David Slade (le (...)

publicite